Le Rempart

En création (sortie prévue sur la saison 2023-2024)

Projet de Pierre Moussey, porté et accompagné par la compagnie INDEX.

Spectacle Tout public (à partir de 12 ans)

 

 

 

 

 

 

 

 

Note d'intention

Il y a quelque mois, j’ai découvert par hasard l’existence d’un groupe d’activistes discrets et mystérieux : « le rempart de vigilance et de défense contre le désenchantement du monde ». Amusé par ce nom, et piqué de curiosité, j’ai cherché toutes les informations disponibles à leur sujet. Selon eux : « La racine de la crise écologique est une crise de la sensibilité qui se manifeste par la disparition de l’émerveillement dans nos pratiques quotidiennes et par l’appauvrissement de nos imaginaires. » Dans une de leurs vidéos, ils invitent : « les scientifiques, les artistes et les illusionnistes à rejoindre la lutte pour
défendre le vivant sous toutes ses formes ».


Quel rôle les illusionnistes peuvent-ils bien jouer dans une lutte politique ? Je ne m’étais jamais posé la question. Je n’avais jamais pensé que la magie pourrait un jour se mettre au service d’un combat quelconque.


Ce spectacle est le récit de cette rencontre, de la remise en question de ma pratique artistique et les premiers résultats de cette recherche.
Depuis que je fais de la magie, je me sens inconfortable dans la position du magicien. En effet, mon métier est étrange. Il s’agit de faire semblant que des choses impossibles sont possibles, devant des gens qui savent que tout ce qu’ils vont voir est une illusion et qu’il y a un « truc ». Un soir où je faisais de la magie, un enfant a eu une réaction très étonnante. Il n’ pas paru étonné du tout que je puisse lire dans ses pensées. Quand je lui ai demandé pourquoi, il m’a répondu naturellement qu’il pouvait lui-même discuter par la pensée avec un de ses copains. J’étais stupéfait. Sa réaction m’a fait comprendre que la plupart des gens, et moi le premier, ne croient pas en la magie. Et c’est justement pour voir des choses dont ils savent qu’elles sont impossibles qu’ils vont voir des spectacles de magie.
Cette prise de conscience est venue nourrir ma réflexion sur le désenchantement du monde, et mes lectures philosophiques et politiques. En effet, certains penseurs avancent que la crise écologique que nous vivons est avant tout une crise de la sensibilité et que ses racines sont à chercher du côté d’un appauvrissement de note rapport au réel. Max Weber est le premier à analyser la modernité en Europe comme un désenchantement du monde. Annie Lebrun nous alerte dans son Appel d’air que c’est l’assèchement des imaginaires qui rend l’air irrespirable. Face à ce constat, j’aime penser qu’une manière
de lutter conte ce qui nous réduit à des facteurs de production, des consommateurs et qui détruit notre milieu est de réinventer la magie dans nos représentations et dans nos pratiques.


De là est née l’idée d’un groupe d’activistes mystérieux qui utiliserait la magie comme mode d’action politique. Cette fiction me permet de partager avec les spectateurs mes doutes sur ma pratique de magicien, et d’ébaucher une nouvelle manière d’exercer mon métier. Non plus comme un artiste qui fabrique des illusions et qui du même coup avoue que la magie n’existe pas et se rend complice du désenchantement du monde, mais comme quelqu’un qui utilise la puissance poétique et affective de l’illusion pour toucher notre sensibilité et peut-être transformer notre regard.


Il y aura des effets magiques, du mystère et de l’autodérision.

Équipe

Écriture et conception

Pierre Moussey

Interprétation 

Pierre Moussey

Regard extérieur

Lucile Beaune

Production et diffusion

Claire Thibault